Implantation d’un sternum en titane imprimé en 3D

NHS-CHEST-MAN

2017  Lieu : Birmingham, Royaume-Uni   Qui : Chirurgien Ehab Bishay, Anatomics, CSIRO,    Patient : Edward Evans

Objectifs/Avantages : Un implant 3D en titane est plus résistant à l’infection, léger, dur, et reproduit exactement la forme désirée. Le temps opératoire est réduit . Meilleur résultat esthétique.

Impression 3D : logiciel Anatomics et imprimante ARCAM , technologie EBM

Un patient britannique, Edward Evans, a été traité avec succès avec un sternum en titane imprimé en 3D, à l’hôpital Heartlands à Birmingham, Royaume-Uni. 

Edward a perdu son sternum à la suite d’une infection qui attaquait l’os.
Afin de restaurer l’os sans causer une autre infection, les médecins se sont tournés vers une méthode innovante.

L’hôpital a utilisé un implant en titane imprimé en 3D.
L’implant métallique a été imprimé en 3D par l »entreprise australienne Anatomics et CSIRO. 

Cardiothoracic surgeon, Ehab Bishay and the patient Edward Evans. Photo via Stratford-Upon-Avon Herald.

Chirurgien cardiothoracique, Ehab Bishay et le patient Edward Evans. 

Impression 3D du sternum

Afin d’implanter chirurgicalement à Evans son nouveau sternum, l’hôpital britannique a pris contact avec l’entreprise australienne Anatomics. La société de dispositifs médicaux connaissait déjà l’impression 3D d’une telle structure.

Ils ont utilisé une imprimante 3D située au CSIRO.
Le CSIRO est une institution de recherche du gouvernement australien qui a investi 6 millions de dollars en 2015 dans l’impression 3D  .

L’imprimante utilisée pour créer le dispositif en titane était une EBM Arcam modèle A1 qui utilise la technologie brevetée EBM Multibeam d’Arcam. Une fois imprimée en 3D, la structure a été nettoyée puis recouverte d’une substance poreuse, le polyéthylène, afin d’aider à lier la pièce avec l’os d’Evans. 

L’hopital de  Birmingham a envoyé les CT scans de la poitrine d’Edward à  Anatomics à Melbourne, en Australie.Une fois la pièce fabriquée avec succès, celle ci  a été expédié au Royaume-Uni.

It seems from the programme that the sternum was printed using an Arcam machine. Image via BBC.

le sternum a été imprimé à l’aide d’une machine Arcam.

Procédure traditionnelle
Le procédé classique pour une procédure de ce type impliquerait un bloc de ciment fabriqué à la main et formé avec une maille. Cependant, ce processus n’est pas aussi précis que l’impression 3d et serait plus enclin à l’infection. Or, le risque d’infection était significatif dans ce cas.

Evans a réussi une récupération complète après la chirurgie et l’implantation et les tests ont montré que son organisme fonctionne maintenant bien mieux.

Le chirurgien , M. Ehab Bishay,  qui a effectué l’opération, explique :
 » Nous pensons que les implants 3D en titane personnalisés peuvent avoir certains avantages. Le titane est plus résistant à l’infection, léger, dur, et le temps opératoire est réduit. »

The 3D model of the sternum implant using AnatomicsC3D software. Image via BBC.

Le modèle 3D de l’implant du sternum avec le logiciel Anatomics C3D.

Source : https://3dprintingindustry.com/news/advances-healthcare-implant-3d-printed-titanium-sternum-104990/?goal=0_695d5c73dc-978f57881c-64495781

You may also like