Forum Santé Nouvelle 6 décembre 2016

2016    Le GIPSO annonce : le 7 ème Forum Santé Nouvelle-Aquitaine « Prise en charge personnalisée du patient, évolution numérique : les entreprises sauront-elles s’adapter ? » Le 6 décembre 2016 au Domaine du Haut-Carré à Talence (33)

Depuis 2004, le GIPSO et l’Université de Bordeaux co-organisent le Forum Santé, événement qui réunit tous les deux ans entre 150 et 200 industriels de la santé, acteurs institutionnels et de la recherche publique.

Cette année, le thème choisi est « Prise en charge personnalisée du patient, évolution numérique : les entreprises sauront-elles s’adapter ? ».

Les participants pourront assister à des présentations de haut niveau sur l’impression 3D, la médecine sur mesure et les TIC appliquées à la santé.

Une table-ronde permettra de débattre sur les freins et accélérateurs de ces évolutions, en présence de personnalités du monde industriel et universitaire.

Programme détaillé et inscriptions sur le site du GIPSO : http://www.gipso.org/evenement/forum-de-sante-nouvelle-aquitaine/

Trois temps forts rythmeront le Forum Santé :

⋅ La matinée sera consacrée aux apports techniques et scientifiques : des technologies qui bousculent le portefeuille projets des industries du médicament et de santé, avec des interventions sur l’impression 3D, la médecine sur-mesure ainsi que sur les techniques d’Information et de Communication appliquées à la santé. ⋅

L’après-midi, une table-ronde animée par La Tribune permettra de débattre sur les freins et accélérateurs de ces évolutions, en présence d’acteurs du monde industriel, institutionnel et de la recherche publique.

⋅ La journée sera clôturée par l’intervention du Grand Témoin, le Professeur Jean-Didier Vincent, neuropsychiatre et neurobiologiste, Académie des sciences et membre de l’académie de médecine.

Le Forum 2016 est organisé en partenariat avec le Leem et le cluster TIC Santé, avec le soutien de la région Nouvelle-Aquitaine et des partenaires industriels : SANOFI, Institut Pierre Fabre et BMS.

L’Industrie Pharmaceutique doit se réinventer.

 

Ses anciens schémas ne résistent pas aux enjeux de la mondialisation, de la maîtrise des coûts et de de l’innovation.

La mondialisation accélère les fusions acquisitions et donne naissance à des géants dont les processus de décision sont lents par rapport à la réactivité nécessaire pour affronter les challenges futurs.

La maitrise des coûts imposée par les organismes payeurs au détriment de stratégies industrielles qui puissent s’inscrire dans la durée, n’est pas un facteur incitatif pour des investissements significatifs particulièrement dans notre pays.

Innovation laborieuse et organisation interne souvent peu productives font que l’industrie pharmaceutique pense de plus en plus à sortir de ses murs pour conclure des partenariats avec des centresde ressources académiques et des startups.

Le nombre d’accords collaboratifs conclus n’a jamais été aussi important ces dernières années.

Ignorée hier car correspondant à des marchés jugés de niches  la médecine personnalisée est-elle aujourd’hui un gisement d’innovations dont saura tirer parti l’Industrie Pharmaceutique ?

Replacer le patient au cœur du dispositif, obtenir une image précise de ses paramètres et de sa pathologie pour lui proposer une thérapie unique pour un patient unique sera sans doute une stratégie incontournable et capable de s’adresser aux enjeux sanitaires majeurs.

Si tel est le cas, plusieurs aspects sous-jacents méritent d’être débattus.

D’énormes progrès ont été réalisés dans le domaine des diagnostics compagnons qui permettent, en fonction des caractéristiques de chaque patient et de la typologie de son affection, d’établir une cartographie précise de l’arsenal thérapeutique approprié.

Quel est l’impact de cette approche sur la R&D et sur les modèles économiques des industriels de la santé ?

Dans ce contexte que doit ton attendre des TIC liées à la santé et comment l’industrie pharmaceutique peut-elle y trouver sa place ?

Une large place s’ouvre aux dispositifs médicaux et à l’impression 3D qui fait son entrée dans l’univers de la recherche pharmaceutique.

Cette dernière offre théoriquement des perspectives infinies pour réaliser des médicaments sur mesure en termes de dose et d’associations de principes actifs.

La réalisation de médicament « sur mesure » est-elle compatible avec les exigences industrielles sur le plan de la qualité, du coût et de l’organisation logistique nouvelle à mettre en place ?

Quelle sera la position des autorités sanitaires vis-à-vis de ces approches ?

La sécurité du malade peut-elle être garantie de la même façon que pour un médicament traditionnel ?

Nous souhaitons lors de ce septième forum évoquer de façon conviviale à l’instar des précédentes éditions cette thématique en réunissant des grands témoins et des personnalités incontestables issues de l’univers académiques et industriels.

Professeur Luc Grislain

You may also like